Cet article est également disponible en : Espagnol

Foto-Systeme-Educatif

Le système d’enseignement français est fondé sur de grands principes :
« l’organisation de l’enseignement public obligatoire gratuit et laïc à tous les degrés est un devoir de l’État ».

 

La liberté de l’enseignement
En France, le service public d’enseignement coexiste avec des établissements privés, soumis au contrôle de l’État et pouvant bénéficier de son aide – en contrepartie d’un contrat signé avec l’État. La liberté d’organiser et de dispenser un enseignement est une manifestation de la liberté d’expression. Cependant l’État est le seul habilité à délivrer diplômes et grades universitaires.

 

La neutralité
L’enseignement public est neutre : la neutralité philosophique et politique s’impose aux enseignants et aux élèves.

 

La laïcité

L’importance de la laïcité dans les valeurs scolaires républicaines a été instaurée par la loi de 1905 sur la laïcité de l’État. Le respect des croyances des élèves et de leurs parents implique l’absence d’instruction religieuse dans les programmes, la laïcité du personnel durant les classes, et l’interdiction du prosélytisme.

 

L’obligation scolaire
Depuis la loi Jules Ferry de 1882, l’instruction est obligatoire. Cette obligation s’applique à partir de 6 ans, pour tous les enfants français ou étrangers résidant en France. La scolarisation est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans.

 

Le Primaire

Le Primaire comprend l’école Maternelle et l’école Elémentaire. Les élèves passent par 3 cycles d’apprentissages entre la Petite Section de Maternelle et la classe de 6ème.

 

  1. Cycle des apprentissages premiers (école maternelle) : ce cycle accompagne le développement de l’enfant par un foisonnement de découvertes et d’expériences. C’est une période fondamentale dont dépend l’évolution de l’enfant. Le cycle des apprentissages fondamentaux est amorcé dès la grande section.
  2. Cycle des apprentissages fondamentaux (CP – CE1 – CE2) : ce cycle assure la structuration des apprentissages fondamentaux et instrumentaux. Ceux-ci concernent, la maîtrise du langage et de la langue française, les mathématiques, la découverte du monde, l’enseignement de l’espagnol, l’éducation artistique et sportive.
  3. Cycle de consolidation (CM1 – CM2 – 6ème) : les objectifs de ce cycle visent à renforcer et consolider les apprentissages du cycle précédant et à donner une autonomie suffisante pour entrer au collège.

 

Le Collège

Le collège est la première étape du Secondaire, il accueille tous les enfants scolarisés à l’issue de l’école élémentaire. Ils y suivent quatre années de scolarité : la sixième, la cinquième, la quatrième et la troisième. La sixième faisant partie du cycle 3 « de consolidation » commencé à l’école élémentaire, c’est une classe de transition dont l’objectif est de consolider les acquis de l’école primaire et d’initier les élèves aux méthodes de travail du collège. Puis, de la cinquième à la troisième, les élèves se consacrent au Cycle 4 des approfondissements.

Le Diplôme national du Brevet évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du collège. Sont désormais pris en compte pour l’attribution du Brevet :

 

  • un examen écrit qui comprend trois épreuves : français, mathématiques, histoire-géographie – éducation morale et civique
  • une épreuve orale d’histoire des arts passée au sein de l’établissement
  • les notes obtenues en contrôle continu tout au long de l’année en classe de troisième : toutes les disciplines sont concernées sauf l’histoire-géographie-éducation morale et civique, qui est déjà évaluée à l’examen.
  • la validation de la maîtrise des compétences du socle commun
  • pour l’enseignement optionnel facultatif, les points supérieurs à la moyenne de 10 sur 20 obtenus en latin, grec, langue étrangère ou régionale, découverte professionnelle de trois heures. Ils s’ajoutent au total des points dans les autres disciplines.

Pour obtenir le diplôme national du brevet, il faut obtenir la moyenne sur l’ensemble des notes et la validation du socle commun.

 

Le Lycée

À l’issue du collège, les élèves poursuivent leur scolarité au lycée, où la scolarité y a lieu en trois ans : la seconde, la première et la terminale.

 

En fin de seconde, les élèves sont invités à choisir une série de spécialisation pour amorcer leur orientation professionnelle dans le cycle terminal qui comprend les classes de première et de terminale. Au Lycée Français Louis Pasteur, les séries proposées sont celles de la voie générale. Elle prépare en deux ans les lycéens au baccalauréat général et à la poursuite d’études supérieures, principalement en université ou en classes préparatoires. Elle comprend trois séries : littéraire (L), économique et sociale (ES) et scientifique (S).

 

Vous trouverez dans ce document le tableau d’équivalences entre les systèmes d’éducation français et colombien.

 

Nouveaux programmes :

Le Conseil supérieur des Programmes a rendu publics le 15 avril 2015 ses projets de nouveaux programmes pour l’école élémentaire et le collège.

 

Les programmes assurent l’acquisition des connaissances et des compétences fondamentales. Ils déclinent et précisent les objectifs définis par le nouveau socle commun. Celui-ci s’articule autour de cinq domaines :

 

  • les langages pour penser et communiquer
  • les méthodes et outils pour apprendre
  • la formation de la personne et du citoyen
  • les systèmes naturels et les systèmes techniques
  • les représentations du monde et l’activité humaine

Ces nouveaux programmes, plus simples et plus lisibles, doivent favoriser la réussite de tous les élèves et améliorer la qualité des enseignements. Leurs objectifs doivent être clairs et définis selon une progression adaptée aux apprentissages des enfants.

 

Les programmes présenteront les enjeux et les objectifs de formation de chaque cycle, mettront en évidence la contribution des différents champs disciplinaires à l’acquisition de chacun des cinq domaines et préciseront, par discipline, les niveaux de maîtrise attendus à la fin du cycle, les connaissances et les compétences à acquérir. Ils indiqueront également les repères de progressivité nécessaires pour organiser la formation des élèves durant les trois années du cycle.

 

Les nouveaux programmes de l’école élémentaire et du collège entrent en vigueur à la rentrée 2016.

 

Ils sont consultables sur le site d’Eduscol : http://eduscol.education.fr/pid23391/programmes-de-l-ecole-et-du-college.html.